Rechercher
  • kfatoumata

Enracinement et Ouverture

La journée de la femme est considérée comme un jour de fête dans de nombreux pays africains. Les femmes sortent apprêtées dans des uniformes aux motifs affriolants et prennent part joyeusement à des conférences, marches et d’autres regroupements dans un esprit bon enfant. Mais est-ce vraiment le véritable esprit du 8 mars et du 31 juillet ? Celui qui consiste à œuvrer pour le mieux-être de la femme, pour son évolution, son épanouissement voire sa plénitude.


Il semble que le folklore dénature cette journée qui doit servir à raffermir nos convictions sur les capacités réelles des femmes dans tous les domaines et à démontrer par des actions concrètes et quantifiables que nous prenons fermement en main notre destinée et celle de nos concitoyennes.


Nous nous situons là, dans une logique féministe à la suite de nos aînées; femmes de tête et de coeur telles Mariama Ba, Aimeé Gnali, Aminata Sow Fall, Annette M’baye d’Erneville, Adam Ba Konaré et tant d’autres qui avant nous, ont réclamé à travers leur plume plus de justice pour la femme africaine.


Ce féminisme est différent du féminisme traditionnel occidental, il ne s’agit pas pour les femmes africaines de copier intégralement ce qui vient d’ailleurs mais simplement de se mettre dans une logique d’équité et de dignité, il ne s’agit pas d’être l’égale de l’homme, il s’agit d’être sa compagne respectée et épanouie. Cette logique est celle d’un féminisme d’intégration de la femme africaine dans son milieu social avec des acquis sociaux et une reconnaissance de tous ses droits bafoués au nom de prétendues traditions séculaires inappropriées.


Enracinement et ouverture sont les mots-clés de cette démarche dont nous nous réclamons sans équivoque pour le mieux-être de toutes les femmes laborieuses dont l’abnégation et le dévouement ne sont généralement pas appréciés à leur juste valeur. Nous devons oeuvrer pour qu’enfin, on admette qu’une femme serait capable de jouer d’autres rôles auprès de l’homme que de le séduire dixit Adam Ba Konaré.

Bonne journée de réflexion à toutes les femmes !


Fatoumata KANE



0 vue

ME SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic

© 2019 FKANE. Créé avec Wix.com